Conseil Municipal du 11 mars 2022

Présents : Daniel DAUDON, Sabine GONNARD, Julien BÉGAT, Karine ALAPETITE, Michel PIROT, Pascale DROCHON, Julie MEILLAN, Olivier TRIBET, Charline BONNIN, Laurent BRETAUD, Sébastien LESUEUR, David
MÉROT, Rémi DIMEGLIO.
Absent : /
Absents -excusés : Julie DUPAS, Véronique PERRIER
Pouvoirs : Julie DUPAS donne pouvoir à Sabine GONNARD ; Véronique PERRIER donne pouvoir à Sabine GONNARD
Heure d’ouverture de la séance : 20h40

Présentation de la démarche zéro pesticide. Intervention CPIE Brenne Berry.
– La législation en vigueur :
Depuis le 1er juillet 2017, interdiction des produis phytosanitaires pour l’entretien de la voirie, espaces verts, forêts et promenades. À partir de juillet 2022, interdiction dans les cimetières et espaces sportifs.
Le rapport du GIEC a fait différents scénarios d’évolution du climat. Les normales saisonnières augmentent au fil du temps, au niveau local. Les vagues de chaleur sont de plus en plus nombreuses et le seront probablement de plus en plus souvent.
Comment nos communes sont-elles sensibles à ces vagues de chaleur ? En cas de vague de chaleur, les parties minéralisées sont plus exposées. La couleur des objets compte aussi. Les parties enherbées ou arborées sont plus protégées.
La gestion « zéro » phyto :
Avoir un même niveau de propreté avec le glyphosate et avec les nouvelles techniques n’est pas possible. Il faut trouver des solutions pour économiser le temps des agents.
– Exemple du cimetière du Péchereau. La communication auprès des élus et des habitants est essentielle. Une démarche de projet (se fixer des objectifs) et bien communiquer est important.
Deux tests : 1) gazon spécifique résistant au piétinement. Mais pas très concluant. 2) Herbes rases, spontanées. Enherbement avec passage de tondeuse autour des tombes. Seule l’allée centrale est
désherbée manuellement. Passage régulier mais il n’y a pas d’herbes réputées (chardons, chiendent, liseron etc.)
– Luçay-le-Mâle : Végétalisation avec du pourpier ou jachère fleurie.
– Cimetière d’Argenton : avec du micro-trèfle, semé sur le substrat. Des panneaux à l’entrée expliquent la démarche.
– Avoine (37) : pavots de Californie. Présence d’arbres. Cadre agréable, joli, et ordonné.
En été ce ne sera pas forcément vert.
Les outils : binette, désherbeur thermique (énergie fossile mais pas de danger de santé). Il faut passer plus souvent et surtout en début de saison pour épuiser le stock de graines. Il y a aussi le désherbeur
mécanique (Rivarennes), tracté parfois, mais à réserver pour certains espaces (mairies, allées). Le réciprocateur lui, est moins dangereux que la débroussailleuse, dans le cimetière (jet de petits cailloux). On peut aussi utiliser le vinaigre blanc.
La solution curative n’est forcément pas aussi efficace que le glyphosate. Il vaut mieux penser prévention.
Se poser la question de l’utilisation des terrains de pétanque, utilisés peu fréquemment. Peut-on penser à une participation des usagers ?Est-ce que le terrain de foot doit être comme celui des grands clubs ?L’acide pélargonique peut être utilisé pour des petites surfaces. Mais c’est contraignant et cher. Il a été testé dans certaines communes. (Buzançais).
Des visites techniques dans les cimetières vont être organisées en juin pour les agents et les élus. Il va falloir bien communiquer et former nos employés.
– Le paillage.
Incontournable aujourd’hui, il peut être à base de copeaux, cosses de cacao, miscanthus…. Il enrichit
le sol et évite l’arrosage.
– Le broyage pour réaliser son paillage peut être envisagé.
– Les plantes couvre-sol sont importantes. Les annuelles demandent du temps, de l’arrosage, on peut trouver des vivaces de différentes couleurs (sauges) et planter d’autres variétés en pieds d’arbres. Le
sedum pour les têtes de tombes est intéressant car résistant à la sécheresse.
La participation des habitants pour les pieds de mur peut être envisagée comme on faisait autrefois ? Les habitants ont été habitués à ce que ce soient les employés qui le fassent. Ceci avec des variétés
qui ne demandent pas d’arrosage. Les temps d’échange avec les habitants sont essentiels.
– Végétalisation des cours d’école : il sera important de se concerter. Un colloque aura lieu dans l’Indre sur leur végétalisation. Cette année, il y a des financements jusqu’à 80 %. On peut aussi envisager la végétalisation des murs.
Référence : site internet 0 pesticides.net.

ORDRE DU JOUR :
Vote du secrétaire de séance : David MÉROT
• Approbation du PV de la séance du 28 janvier.
En l’absence de remarque, le procès-verbal de la séance du 28 janvier 2022 est approuvé à l’unanimité.
Ressources Humaines
• Protection Sociale Complémentaire
L’ordonnance n°2021-175 du 17 février 2021 modifie les obligations des employeurs publics en matière de protection sociale complémentaire, l’article 4 prévoit l’organisation d’un débat portant sur les garanties accordées aux agents en matière de prévoyance (maintien de salaire) et de santé (Mutuelles).
Pour l’instant, les agents ont leur propre protection. Cette protection est envisagée à compter de 2023. C’est aujourd’hui une information, la délibération se prendra plus tard.
Patrimoine
• Terrain en partie A 1275 (propriété M.Haoun) :
Possibilité d’acheter ce terrain de 3 356 m². Pour un montant de 16 780 € + 2 000 € de frais d’agence + frais de cadastrage. Terrain non viabilisé. Pour un projet d’ensemble : aire des camping-cars, aire
de jeux. Ce terrain est dans la continuité des parkings.

Rapport de commissions
Commission Espaces Verts : (Intervention de Julien Meillan, responsable de la commission)
Un devis a été proposé par Bertrand Denormandie pour les abords de la Poste et le côté de la mairie, avec des vivaces, et un échelonnage de la floraison, et quelques bulbes de printemps pour une
floraison précoce (bulbes offerts) pour égayer au printemps dans les massifs. Ceci sur paillage (miscanthus, paillis de chanvre, broyat de feuillus). Taille une fois par an. Floraison de juin à
septembre. Bertrand Denormandie se propose de faire le premier entretien avec les employés.

Il suggère des photinias cônes pour les pots de fleurs, il faudra renouveler la terre et planter en avril.
• Commission Jeunesse : (intervention de Karine Alapetite)
– Le CMJ souhaite, pour un futur skate-park, 4 modules sur une dalle (autour de 400 m2). Différents  matériaux sont possibles (bois, béton, métal…). Des devis sont demandés, mais nous ne souhaitons
pas un gros budget. Pour l’espace jeux, les jeunes souhaitent une toile d’araignée et une table de pingpong, et côté, stade un abri, des bancs pour s’asseoir. En fait, un endroit pour se retrouver. Des
subventions seront demandées.
– Une course à pied et le carnaval auront lieu le 3 avril
– Braderie en mai ou juin
– Course de caisses à savon fin août
– et peut être course au trésor en octobre.

• Aire de camping-cars : un projet avec une dizaine d’emplacements. Une aire de vidange (8 € pour les camping-caristes) avec évacuation jusqu’à la pompe de relevage. 3 ou 4 bornes électriques. Estimation autour de 30 000 €. À réfléchir : système de jetons, ou carte pour le paiement. Pas de barrière automatique qui ne servirait pas vraiment. Devis. Prévoir une aire de pique-nique sympa.

• Trail des Galopins du 03 avril 2022 : (intervention de Remi Diméglio)
Trois parcours de 450 m à 800 m dans le bourg, avec bulletin d’inscription et autorisation parentale. Un stand de maquillage préparé par Julie Dupas. Tout le monde gagnera une médaille d’or. Podium
avec photo. Besoin d’adultes accompagnateurs. Pub : Instagram, Facebook, piscine, MJC, gymnase, Office de Tourisme, journaux……. Tour du village avec les enfants déguisés. Le lieu sera clos.

• Logement 5 chemin Emile Yvernault : Il est terminé, il pourra être loué. Radiateurs électriques à changer. Il a été repeint. Loyer : 380€.

Affaires et informations diverses
– Vente de l’ancienne école des Bergères (85 000€). Engagement des futurs propriétaires. Contrôles à faire
– HRPA : pelouses semées, Quelques finitions.
– PNR du Sud Berry. Compte-rendu de la réunion d’information des maires à Pérassay et de la réunion du Collectif de soutien.
– Trophée des champions Lignac/Aigurande : 1/10/22. Course cycliste qui passera dans toutes les communes de la CDC. Demande de subvention de 300 € accordée.
– Extension de la cour de récréation de l’école à l’arrière : à réfléchir. Peut-être végétalisation d’une partie de la cour et plantation d’arbres.
L’ordre du jour étant épuisé, la séance s’est terminée à 23h00

 

Malcare WordPress Security